Innovation tourisme : 5 leviers pour anticiper 2021

Le second confinement, les règles sanitaires et la distanciation sociale liée au Covid19 font de la reprise du tourisme d’ici 2021, un vrai challenge. Si l’été a été “sauvé”, beaucoup reste à faire pour assurer l’année prochaine. En effet, seul 22% du public mondial attend de voir l’évolution de la situation avant de planifier (selon un sondage Virtuoso réalisé en juillet). Un chiffre porteur d’espoir sur une clientèle tourisme en demande. Welogin a décrypté le web pour trouver les tendances et nouvelles pratiques innovantes du voyage de demain. Prêts ?

innovation tourisme : le télétravail ou voyageurs - travailleurs

Le “télé-travel” : une tendance qui allie travail et plaisir ?

Dans ce contexte de pandémie, le secteur du tourisme est en pleine transformation. Mais la Covid19 ne ferait qu’accentuer des pratiques existantes. Le désir de se ressourcer, de voyages « nature est de plus en plus présent, tout comme le « télé-travel » et cette tendance à allier travail et plaisir. Des changements et nouveautés à adapter pour votre destination.

Parmi ces pratiques innovantes : la mutation des notions de temps et d’espace dans le secteur et le travail à distance qui se normalise pour certaines professions. Ne plus se rendre sur son lieu de travail ou moins souvent autorise de nouvelles pratiques du travail. Les télétravailleurs ou travailleurs voyageurs, auparavant peu considérés, viennent croiser une tendance venue des Etats-Unis, identifiée sous le terme “flexcations” ou « télé-travel ».

S’adapter en tant que professionnel du tourisme : les nouvelles pratiques du travail et tourisme en 2021

Tout d’abord, ces voyageurs organisent leur temps différemment. La notion de flexibilité ouvre le champ des possibles au tourisme de proximité et à leurs prestataires locaux. À cela, s’ajoute une envie de mêler travail et loisir voire la découverte d’un nouvel environnement. Une clientèle minoritaire qui était auparavant peu considérée mais qui s’accentue. Sa volonté est de créer autour du travail des occasions de voyage et d’activités. De quoi profiter au tourisme local en France et pourquoi pas dynamiser des destinations désertées. Celles-ci devront alors embrasser équipements, novations, originalité et se transformer pour répondre aux besoins de ces voyageurs.

  • Aménager la connectique. Avec la flexibilité, il y a un besoin d’aménagements pratiques. Une innovation tourisme motivé par le travail à distance et l’envie de pouvoir garder facilement un lien de relation avec ses proches. En France, à titre d’exemple, l’augmentation des espaces de co-working et co-living vient appuyer cette tendance. Pour s’adapter et innover, dans l’hôtellerie, il faudra sûrement imaginer un espace de travail aménagé et ajouter aux chambres à coucher, un bureau. On pourra aussi mettre en avant sa connectique et ces espaces singuliers mais aussi pratiques et agréables.
  • À des espaces de concentration équipés s’ajoute l’envie d’espaces calmes et isolés. Ils seront appréciés par cette clientèle voyageurs-affaire dans l’hôtellerie ou restauration mais aussi pourquoi pas dans les Offices de Tourisme.
  • Il est conseillé de proposer un espace au wifi gratuit en plus des prises électriques pour recharger ses outils numériques. Les deux deviennent indispensables pour innover et augmenter sa fréquentation et plaire à cette clientèle.
  • Enfin, vous pourrez prendre l’initiative de rassembler un guide ou une liste, en ligne ou papier, qui présente vos innovations tourisme aux potentiels voyageurs-travailleurs. Vos partenaires, restaurateurs et cafés pourront y être mentionnés s’ils souhaitent accueillir cette nouvelle clientèle mi-touriste mi-travailleur.
5 leviers du tourisme en 2021, WELOGIN

Misez sur le digital pour transformer l’expérience de demain

81% des voyageurs considèrent que les acteurs du tourisme doivent proposer des expériences digitales enrichies. Élargir sa présence en ligne sur différentes plateformes, devient par là même, incontournable.

 

  • Utiliser et s’inscrire sur des cartes digitales (Maps.me, Google Map) et applications innovantes! La start-up “Staycation” fait partie de nombreux projets porteurs. D’autant plus qu’elle propose de nouveaux types de vacances avec des séjours clé en main dans des hôtels de luxe et des lieux d’exception, dans un rayon de 200 kilomètres maximum de Paris… Une innovation locale, rurale et digitale en plein essor.
  • Escapad Application est une toute nouvelle application originale qui propose un outil de guides numériques. Leur application géolocalise les points d’intérêts autour de l’utilisateur et propose de fournir des guides rédigés par les offices de tourisme. Un choix intéressant quand on sait que le contenu sur une destination touristique est ce qui est le plus recherché sur internet lorsque le voyageur prépare son séjour.
  • Suggérer à ses clients de leur expérience ou de la recommander. Puis, il faudra mettre en avant vos informations et réseaux sociaux sur place. L’innovation touristique passe parfois par des choses simples. Une signalisation sur place incitant à poster des photographies avec un hashtag spécifique ou la diffusion de vos contacts sur les réseaux sociaux, sera un atout. 
  • Enfin, le Welcome City lab est une plateforme d’innovation portée par Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris. Paris&Co Incubateurs accompagne plus de 300 start-up chaque année et met son expertise au service des jeunes entreprises innovantes depuis 20 ans. Ses objectifs sont : aider les start-up à caler leurs modèles, à dealer avec les partenaires, pousser les start-up à s’internationaliser. Il rassemble un pôle de start-up originales à découvrir. L’ appel d’offre pour la promotion 2021 est d’ailleurs lancé et sera effectif entre le 17 novembre et le 14 décembre 2020.
hygiène, covid19, tourisme

Redonner confiance aux voyageurs : hygiène et sécurité avant tout

La pandémie a radicalement transformé les comportements des consommateurs. La sécurité devient prioritaire. En premier lieu le besoin de s’adapter ira de pair avec cette notion de sécurité. L’Office de Tourisme de Dinan Cap-Fréhel a par ailleurs ciblé cette innovation tourisme auprès de ses partenaires dans un récent sondage. La réservation de dernière minute (la veille) ultra flexible, devient primordiale. Deuxièmement, 23% des consommateurs déclarent qu’ils ne se sentiront à l’aise de voyager que lorsqu’un vaccin aura permis d’enrayer la Covid-19. Deux axes majeurs qui s’inscrivent dans le secteur en 2021. Voici quelques conseils pour s’adapter.

  • 64% des professionnels du tourisme indiquent que la pratique des réservations de dernière minute est en hausse. Tout d’abord, les entreprises du secteur devront rendre la modification et l’annulation des réservations, moins stricte. Toutefois, au-delà de se rendre attractif en facilitant l’annulation, il faudra aussi proposer une expérience utilisateur optimale. Une astuce en plus? Proposer la possibilité de voir les disponibilités à plus ou moins trois jours!
  • Une propreté irréprochable. Selon une étude récente parmi les personnes prêtes à séjourner dans un hôtel au cours des trois prochains mois, 32 % ont indiqué qu’elles réserveraient plus facilement dans un « hôtel offrant une propreté irréprochable”.
  • Avoir un standard de propreté. En France, certaines marques réagissent en proposant des expériences sans contact, avec des chambres autonettoyantes. La garantie avec un standard sanitaire se déploie. Accor et Bureau Veritas lancent un label autour de mesures sanitaires pour accompagner la reprise d’activité dans l’hôtellerie et la restauration. Il en découlera un guide opérationnel qu’il sera possible de consulter afin de voir les établissements ayant reçu le label Bureau Veritas.
  • L’astuce Welogin : avec notre solution Essentiel, la gestion salles de spectacle est simplifiée. Nous avons créé un système qui permet d’automatiquement réserver en ligne un siège sur deux et de garantir la distanciation sociale pour vos clients. Une solution dont l’idée, lancée par nos clients, est déjà en place dans ces offices de Saint Jean de Luz et Andernos.

 

5 leviers tourisme, micro aventure, innovation

Une forte envie de flexibilité, localité et de micro-aventure !

Avec la Covid-19 et ses réglementations, les priorités des consommateurs changent. À la santé et la sécurité, s’ajoute de nouvelles réalités du tourisme. Les nouveaux touristes veulent voyager local, découvrir des destinations proches et originales et explorer leur patrimoine et artisanat. Enfin, dans le contexte actuel, planifier à l’avance ses vacances, devient de plus en plus difficile.

Pourtant, les possibilités restent nombreuses. Comme celle de se tourner vers la micro-aventure pour répondre à cette demande efficacement. Sur une destination locale, elle suscite l’intérêt et la nouveauté et permet d’attirer de nouveaux voyageurs lorsque la fréquentation étrangère, elle, est en baisse. Ainsi, les destinations qui ont perdu cette clientèle étrangère cet été, ont pour la plupart, retrouvé une clientèle française. À titre d’exemple, cet été, la Bretagne et Normandie ont pu tirer leur épingle du jeu.

Attirer l’attention sur votre destination

  • Pour faire découvrir votre destination, on vous recommande de surfer sur la création de contenu et de susciter l’intérêt pour des destinations méconnues à (re) découvrir. Créer du contenu, vidéo et photo ou encore, faire appel à des blogueurs ou micro-influenceurs peut aider à faire connaître votre destination sur leurs réseaux sociaux.
  • La micro-aventure. C’est la nouvelle tendance qui permet de faire rêver et découvrir une destination. Une micro-aventure s’adapte au premier critère du voyage de demain: l’ultra last-minute et la flexibilité ! Enfin, elle peut se proposer localement et allier écotourisme et savoir-faire mais aussi nature et nouveauté. En avril, 25 à 35 % des consommateurs déclaraient que leurs premiers voyages seraient courts ; qu’ils allieraient en priorité des locations à proximité, accessibles en voiture et une destination en littoral ou un lieu naturel qui permet de maintenir la distanciation sociale. Ainsi, 49 % des personnes interrogées par un sondage booking.com prévoient de voyager en France sur le moyen terme.
  • Aux escapades locales, s’ajoute finalement, une nouvelle pratique : renouer avec la nature. 57 % des sondés de Booking.com souhaitent des voyages de plus en plus “respectueux de l’environnement”. De quoi valoriser votre territoire, vos valeurs durables et pourquoi pas mettre en avant une micro-aventure responsable.
  • Du contenu sur votre destination ? Oui, mais du contenu adapté à vos voyageurs. Adapter son contenu aux envies ou aux aléas du climat de votre territoire pourra prendre la forme de conseils et itinéraires attractifs car spécifiques.  On opte par exemple, pour un itinéraire en « cas de pluie » ou une micro-aventure « pour un jour férié »… C’est une vraie opportunité de faire des propositions adaptées. Chilowe s’est ainsi placé comme une référence en la matière.
  • Être original sur l’hébergement et le transport. Le nombre de recherches du type « chalets à louer » et « location camping-cars à proximité » a augmenté de plus de 100 % et 200 % à l’échelle mondiale en un an. De quoi donner quelques idées !
  • Mettre avant les véloroutes et voies vertes de sa destination. En Bretagne, dès le mois de mai, les usagers sont revenus sur les itinéraires bretons  avec +29% de passages, dont +36% pour les cyclistes.
  • En conclusion : il est important de concevoir ses propres itinéraires de micro-aventures pour tous!
innovations tourisme, welogin

Les “bons voyage” : une astuce tourisme qui fonctionne

Lancés en juin pour stimuler la fréquentation estivale en Charentes Maritime, les bons “Infiniment Charentes” d’une valeur de 100 € ont reçu le succès escompté auprès de 3 000 touristes. Mieux encore, la région a renouvelé l’expérience pour stimuler l’arrière-saison touristique jusqu’au 1er novembre 2020. Une initiative qui a permis d’accompagner à la relance ses partenaires.

Les conditions

Pour être admissible au bon “Infiniment Charentes”, il fallait faire une réservation préalable d’un bon, envoyer ses factures à Charentes Tourisme, pour être remboursé des 100 € et avoir séjourné deux nuits sur le territoire choisi, manger dans un restaurant traditionnel et découvrir une activité de loisirs ou un site de visites pendant la période de l’opération.

  • Les résultats ont été récemment communiqués par Charentes Tourisme. Ainsi, les retombées économiques directes et indirectes sont au total de 4,8 millions d’euros de chiffre d’affaires.
  • Ainsi, 1 € investi génère un effet de levier de 7 à 14 € dépensés par les vacanciers sur le territoire. Une injection dans l’économie locale comprise entre 4,8 millions et près de 10 millions d’euros.

Le “bon” un levier de choix.

  • 36 % des voyageurs détenteurs d’un bon ont pu visiter la destination pour la première fois

  • 67 % des vacanciers ont été influencés par les bons dans leur choix de destination et n’auraient sans doute pas choisi les Charentes sans cet élément déclencheur

 

  • Un levier de communication efficace, puisque l’information a été fortement relayée dans les médias et sur internet avec un dépassement d’objectifs de +50%

 

Sources : 

  •  « Accor et Bureau Veritas lancent un label autour de mesures sanitaires pour accompagner la reprise d’activité dans l’hôtellerie et la restauration » , Tendance Hôtellerie, 17 avril 2020.
  • « Préoccupation écologique, crise sanitaire, quête de sens… Comment réinventer le voyage? », lefigaro.fr, 26 septembre 2020
  • « Secteur du voyage : comment piloter la reprise ? », Thinkwithgoogle.com, octobre 2020

 

Share This
M